Pomjeannais Tennis de Table : site officiel du club de tennis de table de LA POMMERAYE - clubeo

Fit ping tonic

 

Vidéo FFTT de présentation du Fit Ping

Profil des pratiquantes

Ce nouveau public peut être constitué de plusieurs profils de femmes :

> les jeunes mamans cherchant une activité physique en même temps que leurs

enfants qui pratiquent par exemple du baby ping ou de l’entraînement ;

> des femmes souhaitant reprendre une activité sportive en douceur compatible

avec la vie familiale et professionnelle ;

> des femmes “seniors” souhaitant rester dynamique “dans leur corps et dans leur 

tête” ;

> des femmes désirant concilier activité physique, bonne humeur et convivialité ;

> des femmes souhaitant préserver leur santé et recherchant la variété des

activités au sein d’un même créneau ;

> les jeunes filles souhaitant s’impliquer un peu moins dans la compétition mais

voulant garder une activité ludique et non contraignante pour concilier études,

sorties…

Cette liste non exhaustive permet de mettre en exergue différentes motivations

de ce nouveau public.

C’est tonique

Orchestrée par un entraîneur, chaque séance démarre par 15 à 20 mn d’échauffement, « des mouvements toniques qui dynamisent, élèvent la température corporelle et la fréquence cardiaque », précise Malory Lasnier. Place ensuite au tennis de table, version tonique : « A la table ou en dehors, on échange par exemple des balles… assise sur un Swiss Ball ! A la clé ? La tonification des abdos obliques, des quadriceps et des mollets… mais aussi un meilleur équilibre et une posture plus souple – genoux fléchis – quand on joue debout. »  Autre training dynamique : la «  tournante  », où chaque joueur (au moins trois), après avoir tapé la balle, court se positionner de l’autre côté de la table…

C’est cérébral

« Des exercices de jonglage, avec balle et raquette, en dehors de la table, développent la coordination, la motricité fine et l’acuité visuelle : on ne doit jamais quitter la balle du regard pour adapter son geste à ses rebonds. » Une réactivité qui sollicite nos capacités de concentration et de réflexion, essentielles lorsqu’on joue à la table avec un partenaire.

C’est musclé

Si le tennis de table pratiqué en loisirs muscle peu, le Fit Ping Tonic inclut des exercices de renforcement musculaire complet. « Fessiers, abdos, dorsaux, bras, cuisses… on s’exerce avec un matériel très simple, des bouteilles d’eau ou des petits haltères, des élastiques… Et on termine la séance par des étirements et de la relaxation pour retrouver son calme et prévenir les courbatures ! »

C’est fun

« On pratique en groupe, à partir de quatre-six personnes, et chacun vient pour progresser, se faire plaisir, et non marquer des points. » On s’y met donc quels que soient son âge et sa condition physique ; et on y entraîne son ado (dès 12-13 ans), ses collègues ou ses copines,« le Fit Ping Tonic ayant été créé pour féminiser le tennis de table, largement pratiqué – en compétition – par des hommes… ».

C’est gratifiant

L’entraîneur propose aussi, à chaque participant, des échanges de balle intensifs permettant de répéter ses gestes, d’affiner son coup droit ou son revers, ses déplacements… « Avec une séance par semaine, les moins sportifs se sentent bien plus en forme au bout de deux à trois semaines ; les plus sportifs font de rapides progrès en tennis de table, certaines finissant même par se lancer dans la compétition ! »

févr.
20:00
Saint Laurent du Mottay Salle Omnisport
mars
19:00
La Pommeraye
mars
19:00
La Pommeraye

JEFFORAMA

Décembre

1er Baranger Arnaud + 30.3 pts

2ème Richoux Lucas + 29.2 pts

3ème Brunet Kilian + 20 pts

Plus beau gadin : Richoux Jean-François - 27.5 pts